Nouvel appareil (implant cochléaire) + rentrée des classes = Investissement pour Triton dans un nouveau système FM.

A l'école, Triton n'a besoin d'aménagements qu'au niveau de la prévention du bruit. Les moments de lecture, les activités en petits groupes ne posent pas de problèmes de compréhension et restent agréables. Parce que le ratio parole/ bruit reste favorable à une bonne écoute (la parole est plus forte que le bruit ambiant).  Là où cela se complique, c'est pour les activités extérieures, le sport dans le grand gymnase, le poney dans le manège ouvert, les explications dans les pièces qui résonnent...

Un système FM ?

C'est un système de transmission sans fil afin de faire émerger du bruit la parole, grâce à un émetteur (micro) et un récepteur (directement dans l'appareil ou l'implant de l'enfant).

A l'entrée à l'école, nous avions investi dans l'INSPIRO de Phonak (émetteur), tout simplement parce que les appareils auditifs de Triton étaient des Naïda de Phonak. L'algorithme de Phonak permet d'extraire la voix et de l'amplifier au dessus du bruit ambiant. La maîtresse ou le professeur de sport portent l'inspiro autour du cou, sous leurs vêtements et positionnent le micro cravate sur leur encolure. C'est très peu contraignant pour l'enseignant puisque cela ne le gêne pas pour se déplacer et faire ses activités. Il faut juste ne pas oublier de l'éteindre :) 

Triton avait les récepteurs directement intégré dans ses appareils. Mais avec l'arrivée de l'implant cochléaire, les récepteurs étaient non compatibles.

Les options sur le nucleus 5

De même, avec l'implant cochléaire, nous avions un programme "bruit" combinant ADRO + ASC + ZOOM. La différence avec le programme quotidien de Triton est le zoom qui restreint le champ auditif des micros pour se focaliser sur le devant. Cela n'aidait pas Triton en classe et au contraire le gênait car les micros ne prenaient plus le son de ses camarades situés à ses côtés, mais seulement celui de l'enfant ou de l'adulte se tenant directement devant lui. Nous avons aussi tenté de baisser la sensibilité des micros à 10 afin "d'éloigner" le bruit ambiant mais cela ne suffisait pas pour passer la barrière de la distance.

Donc, afin d'apporter du confort à Triton, nous avons investi dans un système FM avec boucle : MyLink+ (qui est un récepteur universel)

Pourquoi une boucle ?

  • La première raison est financière. Une boucle est un investissement moins grand qu'un sabot adapté directement aux appareils. 
  • La seconde raison est esthétique. Le système FM intégré sur le nucleus 5 de Cochlear est laid... Je trouve que cela fait une protubérance importante qui peut susciter des moqueries de la part des camarades, et bien sûr, cela je ne le voulais pas.
  • La troisième raison est rationnelle. Nous avions besoin d'un système qui puisse être compatible avec des changements futurs d'appareils. Il peut être utilisé avec n'importe quel appareil équipé d'un capteur-T.

Encombrant ou stigmatisant pour l'enfant ?

Mon but premier est que Triton se sente bien dans ses baskets. Le fait d'améliorer sa perception de la parole dans le bruit le rend bien plus à l'aise au quotidien et le dispositif est si discret qu'il n'est pas stigmatisant. Par contre, Triton ne supportant pas la contrainte j'ai dû trouver la solution pour qu'il puisse porter son MyLink+ sans que cela ne le gêne. 

J'ai créé une poche sur les maillots de corps de Triton, sur le côté et un peu au dessus de la taille, afin qu'il ne gêne pas en étant assis ni lors des activités autour d'une table. ET surtout, ces poches devaient contenir le Mylink+ lors des cabrioles et autres roulades !! testé et approuvé !!

 

 

 

 

 

 

Triton est très enthousiaste pour ses futurs cours de danse. Il ne reste plus qu'à susciter le même entrain pour l'école.