Il faut avouer qu'il y a des jours où on est lasse et fatiguée, et où l'on n'a pas envie forcément de "travailler" avec son enfant, de lui apprendre de la syntaxe, de découper, plastifier ou de tenter de le faire chanter. Alors dans ces moments là, il faut se rappeler que dans toute activité d'apparence anodine, il est possible de faire de l'AVT et donc de faire progresser son enfant sur la voie auditive et verbale. Une manière simple de déculpabiliser !

Voici comment se détendre avec une feuille et des pastels :)

 

Objectifs :

  •  passer un moment agréable à crayonner
  • accroître le vocabulaire sur les couleurs, les formes, la vie quotidienne
  • développer le sens de l'observation
  • favoriser les comparaisons
  • développer l'écoute de "petits" bruits
  • valoriser la créativité de l'enfant
  • ne pas passer par les étapes réflexion, recherche, photocopie, découpage et plastifiage habituelles

 

Activité

Préalable :

Pour notre activité, nous avons besoin de feuilles de dessin. Une feuille A4 conviendra très bien. Mais des formats plus grands peuvent aussi avoir l'intérêt de permettre à l'enfant de faire des gestes amples. (l'important, c'est la liberté d'expression) De même, pour les puristes du pastel, du papier canson réservé à cet effet (ou a gros grain), sera préférable à la simple feuille que nous avons utilisée...

Et bien sûr nous avons besoin de pastels. (que l'on trouve au supermarché mais si ce sont des bâtonnets gras de la boutique d'art plastique, je trouve ça encore mieux)

Jeu

J'ai proposé à Triton de fêter le printemps (oui, j'ai de l'humour) en dessinant un paysage avec des bulles de savon.

J'ai opté pour les bulles car c'est quelque chose que nous pouvions observer dans la salle de bain ET cela permettait de travailler innocemment le souffle par la même occasion.

1. Observer les bulles.

Nous avons donc commencé à jouer aux bulles, à exercer le souffle et j'ai veillé à ce que Triton positionne bien ses lèvres pour cela. C'est avec soulagement que j'ai constaté que désormais, même après une longue absence d'entrainement, les lèvres restaient toniques et que c'était désormais quelque chose d'acquis. Yes !

Observation des bulles  : Sur quoi insister ? Selon l'âge de l'enfant nous allons parler des formes (c'est rond), de la légèreté, du toucher (c'est doux, fragile) des couleurs (rouge, bleu, mauve). Nous pouvons parler de la transparence et de la lumière qui rend la bulle irisée ou de la lumière qui se reflète dans la bulle.  C'est donc un moment d'échanges et d'exploitation du vocabulaire. Pour Triton, mon but était de faire passer le terme d'irisé, que je trouve magnifique sur le plan du concept et de la prononciation :)

2. Installation de l'artiste.

Après lui avoir fait apporter le matériel (feuille et pastel) à l'endroit approprié (auditivement, cela va de soit), on passe à la réalisation. Attention à ne pas oublier le tablier pour les plus jeunes !!!!

Pour les plus petits, cela peut être une occasion de découvrir ce qu'est un pastel. (en insistant sur le mot, comme toujours)

Regarde, c'est un crayon pastel. Oui, le pastel est doux. Est-ce que le pastel a une odeur ? Oh ! le joli pastel bleu...

Et pour les plus grands, cela peut être l'occasion de faire des comparaisons

Ton pastel est plus épais que les feutres ! Regarde, voici ton pastel et voici un pastel d'artiste.

Ce pastel a une forme étrange ! oui, il a des angles... Et il est gras au toucher !!

Pour Triton, j'ai comparé les pastels industriels pour enfant que nous avions et les pastels gras que j'affectionne particulièrement. En réalité, je n'en avais qu'un seul hérité de... je ne sais plus mais j'en ai profité pour le faire toucher,sentir, manipuler. Il y a de vraies différences (et notamment en terme de taches)

 

Il est possible d'introduire aussi le pastel comme une nuance. Exemple : cette robe a une couleur pastel.

3. Chanter en dessinant

Il s'agit donc de réaliser un paysage avec de l'herbe et un vaste ciel bleu. Dessus, il faut faire ressortir des bulles de savon et retrouver les couleurs qui permettent d'expliquer le terme d'irisé ou tout simplement de retrouver les couleurs que l'on a pu observer en soufflant les bulles quelques minutes avant. En parallèle du vocabulaire, il y a un transfert de compétence : on passe d'une bulle de savon ronde qui éclate sur la main a une représentation à plat de cette même bulle. De même, ce dessin nous permet de faire découvrir la technique du pastel qui se base sur l'utilisation d'estompes afin de faire disparaître plus ou moins les coups de crayon. Mais pas de panique,  pas besoin d'avoir fait les beaux arts pour cela !

Chez nous, ça a donné cela !

avec l'ordre impératif de la part de Triton" d'acheter toutes les couleurs de pastels gras !" parce qu'elle trouvait qu'on voyait trop les traits. Oui ma Chérie :)

Quelques idées de discussion pendant le dessin

Nous allons faire un paysage.

Le paysage c'est ce qui est devant nous. Regarde par la fenêtre. Que vois-tu ? (pour les citadins, faudra avoir une image de jardin...)

En bas de la feuille, nous faisons l'herbe. Quel pastel vas-tu prendre ? vert ? oui ! Le vert foncé ou le vert clair ? C'est un très bon choix

En haut de la feuille, nous allons réaliser le ciel. Regarde le ciel ! Oui, il est gris aujourd'hui. Mais le ciel est souvent bleu aussi ! Que préfères-tu ? Un ciel bleu joyeux ?

etc... etc...

Quel vocabulaire faire passer pendant que l'enfant dessine ?

En plus de la couleur (vert, bleu, jaune, rouge, violet), de l'objet représenté (herbe, ciel, bulles) et des adjectifs associés (tendre, clair, irisé) , il y a tous les verbes : tracer, frotter, colorier, crayonner (et pour ceux qui ont une faiblesse du /s/) esquisser, atténuer, remplir, effacer que l'on peut chanter pendant la réalisation.

Et sur le plan discrimination auditive ?

Il est très intéressant de se concentrer ici sur les tous petits bruits.

Ainsi, en coloriant avec le pastel, pointez du doigt votre oreille en disant

Oh, j'entends ! c'est le pastel sur la feuille ! écoute !

Et il est possible de comparer ce bruit avec celui du feutre sur une feuille. Le feutre crisse alors que le pastel chuchote (si si)

De même, l'intérêt du pastel c'est de faire  fondre les pigments pour ne plus voir les traits. Pour cela, on utilise un mouchoir, une feuille ou le doigt.

Ecoute ! c'est le bruit de ton doigt sur la feuille ! aïe, c'est aigu !

Ecoute ! je frotte le mouchoir... le doigt et le mouchoir font deux bruits différents !

Développer l'audition et le langage de son enfant, ça peut être parfois très simple, et faisable avec n'importe quelle activité. Et quelle fierté du travail réalisé !!

Alors, j'attend vos dessins (enfin, ceux de vos enfants ! )