Développer le langage, c'est important. Dans cet objectif, développer les notions et les concepts, notamment mathématiques, devient un versant incontournable. Pour ce faire, je me suis intéressée rapidement au jeu de l'arbre pour Triton, quelques mois après son appareillage. Il avait alors un peu plus de 2 ans, et il lui fallait rattraper le niveau des autres enfants de son âge.

Objectifs :

- apprendre la comptine numérique de 1 à 3
- apprendre des couleurs simples
- utiliser du vocabulaire tel que : enlève, ajoute, mets, lance
- initier l'enfant aux notions d'ajout et de retrait, d'addition et de soustraction
- développer le langage d'expression

JEU :

Vous pouvez trouver ce jeu dans tous bons magasins de jouets ou en tapant jeu de l'arbre sur internet. C'est un beau jeu en bois que j'aurais bien aimé avoir. Mais financièrement parlant, j'ai préféré le fabriquer moi même.
Vous pourrez télécharger mon fichier pommes et dés ainsi que l'arbre dans le dossier en haut à droite.

Attention, les images que je propose ne doivent être utilisées que dans un cadre personnel et ne pas faire l'objet de diffusion ou de transaction.

La règle officielle du jeu
Le but de ce jeu est de récolter tous les fruits des arbres du verger. Chaque joueur choisit un arbre fruitier.

Puis chacun son tour, les joueurs lancent les deux dés. Le premier dé est un dé de  couleur. Il indique quelle sorte de fruits l'on doit cueillir. Le second dé est  chiffré de -3 à +3, et il précise la quantité de fruits à prendre ou à enlever. Par exemple: Si on fait -2 jaune : il faut enlever 2 fruits jaunes dans l'arbre.

Le premier joueur qui a son arbre rempli a gagné.

Avec cette règle, l'exercice auditif, décrit plus bas, est totalement applicable.

La règle du jeu créée pour Triton

Avec Triton, je n'ai pas joué avec le dé couleur que j'avais fabriqué. Triton choisissait son plateau avec son arbre (rouge, jaune, vert ou bleu) et devait donc ajouter ou soustraire des pommes de la même couleur que son arbre.
J'ai préféré utiliser le dé numérique allant de -2 à 3. Je tenais en effet à introduire le chiffre 0. Avec le zéro, la notion de "il ne se passe rien" a pu être abordée. De plus, Triton ayant une attention assez faible, le jeu ne devait pas durer très longtemps. A chaque lancer de dé, il s'agissait pour Triton d'ajouter ou d'enlever des pommes dans son arbres.
L'intérêt auditif du jeu est de répéter les mêmes notions durant toute la durée de la partie.
Triton, lance le dé.
Oh, un !!
Tu ajoutes UNE pomme.
A moi.
Je lance le dé.
Oh, trois !!
J'ajoute TROIS pommes !
A toi, lance le dé.
etc... etc..
Les deux trois premières fois, Triton ne savait pas quand ajouter ou quand enlever des pommes. Alors, tout en ayant mon refrain, je patientais quelques instants, puis j'accomplissais les gestes attendus. Jusqu'à ce que Triton y parvienne spontanément.
C'est l'étape de la compréhension. Derrière le mot, il y a un sens. Le mot crée l'action.
Par la suite, avec le même jeu, l'enfant doit à son tour évoquer les actions. C'est l'étape de l'expression. Pour cela, dans le discours tenu plus haut, je faisais des pauses, attendant que Triton prenne à son tour la parole.
Triton, lance le dé.
Oh, ... (pause, tout en lui montrant le chiffre) !!
Tu ajoutes UNE... ( pause).
A moi.
Je lance le dé.
Oh, ... (pause)!! Oui, trois !! tu as raison
J'ajoute TROIS ... (pause) !
A toi, lance le dé.
etc... etc..

Les pauses portent sur les chiffres au départ, puis les noms, ou les couleurs, puis sur les verbes d'action, jusqu'à ce qu'une esquisse de phrase se fasse ! et là on dit YES !!! :)