Pour apprendre à lire, il faut connaitre, discriminer et reconnaître les différents sons (phonèmes) qui composent les mots. Tâche pas forcément évidente pour les enfants entendants, donc tâche qu'il s'agit de proposer assez tôt à nos enfants implantés cochléaires et/ou appareillés. Parce que notre conscience phonologique détermine en partie les progrès futurs en lecture et en orthographe.

Un petit jeu ludique pour faire ses premiers pas dans le monde de la lecture ! Et en fin d'article deux vidéos de Triton en train de discriminer les sons !

Objectifs :

  • poser les bases de la lecture
  • discriminer les sons voyelles, consonnes et composés
  • être attentif aux sonorités des mots
  • distinguer des sons proches
  • développer le vocabulaire
  • Améliorer la diction

Il est important que l'enfant connaisse ses lettres.

Dans ce blog, j'avais présenté une façon de rendre ludique l'apprentissage des lettres ICI. Mais il y a différentes façons d'aborder les choses. Nous avons beaucoup joué avec les lettres rugueuses montessori avec Triton. Surtout, ce qui est PRIMORDIAL, c'est d'apprendre le son de la lettre et non le nom !! J'entends facilement le A parce que notamment je vois le A quand je l'écoute.

NB : un L se dit le et non elle ni leuuu ! un M se dit mmm et non ème ni meuuuuh! (je caricature un peu mais c'est pour que tout le monde soit en phase)

JEU :

niveau 1 : avec des objets (ludique pour les plus jeunes à partir de 2.5 ans). Si vous avez les moyens, je conseille vraiment les pots que l'on peut trouver là. Les objets sont adaptés et tout est bien rangé. C'est vraiment l'idéal.                     

niveau 2 : avec des cartes images (permet de voir plus de mots et de sons, mais c'est plus abstrait (3.5 ans)

Préalable : Avoir choisi des objets pertinents pour les sons que l'on veut faire découvrir à l'enfant ! avoir imprimé sur papier cartonné les "j'entends" et "j'entends pas". Ici, en fichier, je vous propose les cartes sur les sons simples (a,o,i,u,è)

Jouez ! :

Asseyez-vous du côté de la meilleur oreille de votre enfant, parlez doucement, installez vous sur une table ou sur un tapis sans aucun objet autre que ceux que vous allez utiliser afin de limiter la distraction de votre enfant.

  1. Les cartes sons "simples" :"a,o,i,u,è"

Sur une table, disposez cinq- six objets de petites tailles ( plus si l'enfant est à l'aise). Ces objets ont été choisis par vous en fonction du son que vous voulez faire découvrir.

Ici, nous allons découvrir les sonorités A et O.

Disposez donc, une vache, un cochon, un âne, une moto, un vélo, une tasse, un gorille...

Vérifiez avec l'enfant que vous êtes bien d'accord sur ce que c'est.

Présentez  les deux cartes avec sur chacune d'elle une oreille et le son étudié. C'est le "j'entends le son A", "j'entends le son O"

Puis on s'amuse avec l'enfant à discriminer les différents sons. Prenons bien garde à ce que l'enfant n'utilise que son oreille et ne lise pas sur les lèvres pour faire la différence. C'est une habitude qu'il doit prendre car sinon, cela sera compliqué pour la classe !

Qu'est-ce que c'est ? C'est une moto oui !

Qu'est-ce que tu entends dans moto ? Le son O ou le son A ?

Le son O ! bravo ! mettons la moto derrière le son O

La reconnaissance des sons "simples" dans les mots est la première étape dans les pré-requis à la lecture, c'est pourquoi il est important de débuter par celle-ci et de s'assurer que l'enfant maîtrise bien cette reconnaissance, quelque soit la position du son dans le mot, avant de passer à la discrimination des sons comme les m,p,b,s etc... !

Il est possible de faire placer à l'enfant l'objet dans un panier, un sac ou une corbeille afin de plus de clarté comme ceci

 

Et s'il se trompe ? Comment réagir ?

Reprenez doucement l'objet et répétez en murmurant le mot puis indiquez que vous vous entendez O ou A et placez l'objet à sa place.

                                       2. Les cartes sons consonantiques : m,p,b,ch,k,l,r etc...

A cette étape, il faut trouver des objets dont le nom débute par la consonne étudiée comme le mmm ou le p.

Ainsi, nous pourrons disposer du pain, une poule, une pile, un mouton, un marteau, un mickey, une moto

Qu'est-ce que c'est ? Oui, c'est un mouton

Qu'est-ce que tu entends dans mouton ? un p ou un m ?

Dans mmmouton ? Oui !! Un mmm (insister sur la longueur du son afin de le faire ressortir)

3. Les cartes sons avec des images

Lorsque l'enfant est plus grand et qu'il s'est déjà familiarisé avec les différents sons avec les objets, il est temps de sortir les petites images afin de procéder à ce jeu de tri et de discrimination. J'utilise pour cela des images glanées ici ou là sur internet, ou des photocopies de livres comme celui-ci (oui, je sais, encore une édition Retz, je suis fan)

mais attention, pour que cela soit AVT et fun, il n'est pas exploitable tel quel !! :)

J'ai donc fabriqué des pochettes (voir photo) afin d'y déposer les images correspondant aux différents sons.

Ici, Triton joue avec le son "Ssss". Avec les implants cochléaires, les hautes fréquences donc le sss sont normalement bien entendues. Donc ce n'est pas un son qui devrait être problématique. Si c'est le cas, revoir les réglages. Triton avec ses appareils entend bien le "ssss", ce qui est moins classique au vu de sa surdité.

Le jeu est identique à ce qui a été présenté au dessus. La différence c'est le tri d'images. Bien sûr, assurez vous de la compréhension du dessin par l'enfant et de l'utilisation du mot juste !

La vidéo où Triton reconnait très vite les sons ssss. Il va d'ailleurs trop vite car je ne peux rien placer comme paroles. En réalité, Triton maîtrise bien cet exercice et n'en avait rien à faire. Mais c'est pour la bonne cause puisque c'est pour le blog de maman :) Merci mon Triton chéri !

mais il est possible de faire le même style de jeu avec des sons plus complexes. Ici, j'ai proposé à Triton pour la première fois de distinguer le son AR du son OIR. Il a pris son tube de colle et s'est volontiers laissé filmer. C'est ainsi que l'on peut se rendre compte que la discrimination se fait juste à l'oreille. Il n'y a pas besoin de LPC pour aider. C'est le signe d'une oreille bien entrainée à entendre.